J’ai pas pour habitude d’étaler ma vie sur ce blog, mais là il faut vraiment que je vous raconte le dernier fou-rire avec Mademoiselle Petite Sœur !

Je replace le contexte : Une après-midi grisonnante, un dimanche, veille de rentrée … bref, on avait besoin de s’occuper l’esprit et de mettre un peu de couleur dans cette journée qui aurait pu tourner à l’ennui !

Du coup, nous avons choisi de nous perfectionner en macarons et d’utiliser le kit “l’atelier des macarons” que j’ai offert à ma frangine pour Nowel !

Le-Coffret-l-Atelier-Macarons

Bla,bla,bla, on fait la pâte, on étale le tout sur le papier sulfu. en respectant tout bien toutes les consignes à la lettre pour être sûr de ne rien rater, on laisse crouter …

100_1898

… Jusque là, tout va bien ! C’est après que ça se corse un peu … Âmes sensibles s’abstenir !

Est venu le moment fatidique d’enfourner : imaginez des gamines scotchées devant la télé, nous étions pareilles … devant un four ! D’habitude, c’est des “oh!” “ah!” devant ces petits biscuits qui cuisent mais là c’était plutôt des “euh …” “beuurk !”

Evidemment, nous étions un peu déçues : des coques toutes craquées, qui brillaiiiient pas, sans collerette … ça fait un peu beaucoup !

Pleines de bonne volonté, nous enfournons la deuxième et la troisième fournée pour arriver au même échec voire pire !

Au moment de les garnir, nous nous sommes regardées … et nous avons explosé de rire ! Car c’est vrai ! Ils étaient vraiment trop moches !

Avouez ! Ils sont ratés de chez ratés :

100_1949

Et le comble dans tout ça, c’est que ce n’est pas la première fois que j’en fais, visez un peu la tête du tout premier essai :

100_9978  100_9972

C’est donc un appel à l’aide à la recette que je fais à présent :

Si vous avez trouvé la recette parfaite, celle qu’on ne rate pas même la première fois, envoyez-moi le lien ! Faites quelque chose mais par pitié, ne me laissez pas dans cet état …

Edit : Au fait, vous êtes en train de lire le 100 post’ !